Laboratoire de la santé des végétaux.

Unité de mycologie

ANSES

Agence Nationale de Sécurité Sanitaire alimentation environnement et travail


Présentation

L’Unité de mycologie du laboratoire de la santé des végétaux exerce une activité de recherche et de veille scientifique dans le domaine de la phytopathologie et plus particulièrement sur les champignons et oomycètes phytopathogènes.

Les échanges commerciaux de végétaux à l’échelle planétaire multiplient les risques d’introduction et de dispersion de champignons phytopathogènes en dehors de leur zone d’origine, avec des conséquences économiques et environnementales très graves. En effet, les champignons introduits d’origines exotiques peuvent causer des dégâts souvent bien supérieurs à ceux occasionnés dans leur région d’origine. Les accords internationaux en matière phytosanitaire requièrent de stricts contrôles des marchandises échangées et une parfaite connaissance de l’état phytosanitaire de son propre pays via des plans de surveillances et de contrôle. L’ensemble repose souvent sur des prélèvements d’échantillons nécessitant des analyses d’identification en laboratoire.

L’unité de mycologie a pour principale mission de développer et valider des outils de détection spécifiques de champignons ou oomycètes d’importance : officiellement réglementés ou inclus sur des listes de quarantaine, émergents en France ou dans des pays tiers, posant potentiellement un risque pour la France. La mise au point de ces outils fait l’objet de publications scientifiques à comité de lecture pour les mettre à disposition de la communauté internationale.

La plupart des outils développés sont basés sur des techniques de biologie moléculaire, et l’unité vise à développer ses outils de détection en utilisant la technique de PCR en temps réel, plus performante et bien plus facilement standardisable. Néanmoins, les nouvelles possibilités offertes par les techniques de séquençage à haut débit ou les analyses spectrométriques de masse sont prises en compte et actuellement testées dans le cadre de travaux prospectifs.

D’autre part, pour certains des champignons et oomycètes parasites objets de réglementations ou émergent, l’unité contribue à des études de caractérisation génétique au niveau inter ou intra spécifique.


Directeur/trice

Directeur :

Renaud IOOS


Contact
Adresse

ANSES
Domaine de Pixérécourt
54220 Malzeville